Clicky



Bons Plans

Apple Watch : les analystes partagés sur le succès de la montre d’Apple

Publié le | Modifié le

Les analystes peinent à se mettre d’accord sur le potentiel succès de la future Apple Watch de la firme à la pomme.

Alors que l’objet semblait faire partie des gadgets les plus attendus auprès de la geekosphère lors de sa présentation lors de la Keynote de septembre dernier, il semblerait finalement que l’Apple Watch risque de ne pas être le succès commercial tant attendu par Apple. Quoique les prévisions de ventes semblent différer selon la cible interrogée.

Un succès pour UBS. Pas pour Piper Jeffrey

Les spécialistes semblent en effet avoir du mal à accorder leurs violons sur succès ou un flop potentiel de l’Apple Watch. De côté de la banque suisse UBS, une étude menée auprès de 4000 possesseurs d’iPhone démontre que 10 % d’entre eux seraient intéressés par l’achat d’une Apple Watch. En extrapolant ce chiffre, il pourrait donc se vendre 24 millions d’exemplaires de la montre connectée de la firme à la pomme dès sa première année de commercialisation. Un chiffre qui ne ferait qu’augmenter jusqu’en 2018.

La firme de Cupertino pourrait donc commencer à se frotter les mains puisque sa montre va apparemment se vendre comme des petits pains. Mais d’autres sons de cloches viennent quelque peu calmer cet enthousiasme.

Gene Munster réévalue ses prévisions à la baisse

Un autre spécialiste du marché et des produits Apple, Gene Munster, prédisait lui aussi un succès similaire pour l’Apple Watch. Mais ce dernier semble avoir revu ses prévisions à la baisse. S’il pensait au départ que 10 % des clients Apple pourraient effectivement être intéressés par la montre connectée, il a vite revu cette estimation.

Pour lui, de plus en plus d’acheteurs attendent désormais les premiers retours de consommateurs avant de foncer tête baissée pour acheter le dernier produit Apple disponible. Il se base également sur le marché actuel des montres connectées pour avancer ce chiffre de 7 % et pense que le peu d’innovations apportées par l’Apple Watch risque de freiner un peu ses ventes.

Quoi qu’il en soit, il y a bien un domaine ou Gene Munster est sûr de lui, c’est sur les marges que prendra Apple sur le prix de vente. Pour les modèles d’entrée de gamme, la firme de Cupertino s’octroiera entre 30 % et 40 % de marges bénéficiaires contre 60 % sur le modèle de luxe en or 18 carats. Selon lui, les ventes d’Apple Watch devraient représenter 2 % du chiffre d’affaires total d’Apple sur l’année 2015. Rendez-vous le 31 décembre de l’année prochaine pour voir qui est dans le vrai !

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform