Clicky



Bons Plans

Apple Pay représente 1% des ventes dématérialisées en Novembre

Publié le

Peu de temps après le démarrage du service, Apple Pay représente déjà 1 % du total des transactions dématérialisées aux États-Unis.

Après avoir révolutionné le monde de la consommation de musique et celui de la téléphonie mobile, Apple s’attaque désormais à notre porte-monnaie avec la mise en service le 20 octobre dernier de son service de paiement sans contact Apple Pay. Grâce à la puce NFC intégrée dans ses iDevices à partir de l’iPhone 6, la firme à la pomme ambitionne de s’imposer comme le nouveau standard de paiement sans contact.

À en croire les premiers chiffres d’une étude du courtier américain ITG Investment auprès de ses clients, la firme de Cupertino serait sur la bonne voie pour réussir son pari !

1 % des transactions numériques effectuées via un iPhone 6

Apple Pay suscitait beaucoup de curiosité auprès des consommateurs ce qui explique sans doute le fait que dans les premières 72 heures de mise en service, plus d’un million de cartes avaient été activées sur Apple Pay aux États-Unis. Restait à savoir si ce gros démarrage serait suivi d’actes d’achat réguliers de la part des utilisateurs d’iPhone 6.

Il semblerait que cela soit le cas puisque l’étude d’ITG démontre que 5,3 % des transactions financières réalisées par ses clients le sont via Apple Pay et que le service est utilisé en moyenne 1,4 fois par semaine. L’adoption est assez massive puisque 60 % des utilisateurs qui activé le service ont effectué un achat par ce biais le mois dernier.

McDonald et le bio ont la cote

Petit à petit, Apple Pay semble remplacer PayPal dans les usages, 1 % des transactions dématérialisées aux États-Unis ont été effectuées via Apple Pay. Ce qui peut sembler dérisoire mais qui constitue un excellent résultat si l’on considère le nombre d’enseignes limitées qui proposent le service pour le moment. À titre de comparaison, Google Wallet, lancé en 2011, représente 4 % des transactions totales.

Le principal pourvoyeur de paiement via Apple Pay aux États-Unis est la chaîne de magasins Bio Whole Food, qui représente 20 % des transactions via Apple Pay. Les pharmacies Walgreens se placent deuxièmes avec 19 % des transactions alors que MacDo complète le podium avec 11 %.

Reste maintenant à savoir si, lors de son arrivée prochaine en Europe, Apple Pay parviendra à lever les dernières barrières psychologiques des consommateurs européens et saura s’imposer comme il semble le faire aux États-Unis.

Source : ITG Investment
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform