Clicky



Bons Plans

Apple : l’espace de stockage et iOS cibles d’une plainte collective

Publié le | Modifié le

Apple est de nouveau visé par une plainte collective qui dénonce la communication trompeuse sur l’espace de stockage réel sur les iDevices.

Les avocats de la firme de Cupertino ne chôment pas ces dernières semaines ! Après avoir remporté le procès-fleuve qui opposait Apple à un collectif d’utilisateurs qui reprochait à la firme la suppression des morceaux de musiques achetés hors iTunes, c’est maintenant l’espace de stockage des appareils Apple qui est pointé du doigt !

En cause, la place plutôt énorme requise pour installer iOS 8 qui cacherait une manœuvre pour pousser les utilisateurs à souscrire à des abonnements iCloud payants.

Un espace de stockage mensonger chez Apple

La plainte a été déposée le 31 décembre, il est possible de la retrouver en intégralité dans ce fichier PDF. En substance, le collectif d’utilisateurs reproche à la firme à la pomme une communication trompeuse sur l’espace de stockage réel disponible sur ces appareils.

Le système d’exploitation mobile iOS 8 est particulièrement visé dans cette action. Déjà contesté pour des bugs à répétition, ce dernier demanderait beaucoup trop de place pour être installé et contribuerait à induire les consommateurs en erreur. Le système demande parfois presque 8 Go pour une simple installation sous prétexte de la part d’Apple que le système doit être entièrement décompressé pour pouvoir s’installer.

Apple pousse à la consommation d’abonnements iCloud

Une fois l’installation finalisée, c’est jusqu’à 23,1 % de la capacité totale de l’appareil qui est occupé par le système d’exploitation. La plainte stipule que  « la capacité vantée sur les appareils n’est en rien proche de celle disponible aux utilisateurs » puisque les publicités d’Apple indiquent toujours l’espace total (16go, 64 go, 128 go) sans tenir compte de la place prise par iOS.

Le collectif reproche également à Apple de pousser les utilisateurs vers les offres payantes iCloud puisqu’en proposant des systèmes d’exploitation de plus en plus imposants, la quantité de données à sauvegarder est de plus en plus importante. L’offre de base gratuite proposant de 5 Go devient donc vite inadaptée.

Dans cette affaire, Apple paie surtout le choix de s’évertuer à proposer une capacité de 16 go pour l’entrée de gamme. Mais cette problématique n’est pas nouvelle puisque Microsoft a connu de son côté une vive polémique quant à la place occupée par le système d’exploitation sur ses tablettes Surface. Le verdict rendu dans cette affaire est très attendu dans le secteur high-tech puisqu’il pourrait faire jurisprudence et obliger les sociétés du secteur à revoir leurs politiques de communication sur les espaces de stockage.

Source : Forbes
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform