Clicky



Bons Plans

L’app Plans d’Apple se prend une tôlée

Publié le | Modifié le

Fraîchement divorcé de Google, Apple lance sur son tout nouveau iOS 6 une application de cartographie et navigation.

D’un point de vue stratégique c’est une action logique d’Apple dans sa quête d’autonomie sur l’ensemble d’un écosystème mobile. Bémol : Plans nouvelle génération n’est clairement pas à la hauteur de Google Maps qui équipait auparavant cette app sur iOS. Pas à la hauteur non plus de la qualité mise en avant sur la sixième mouture du système mobile Apple…

Entre monuments s’écrasant sur le paysage dans la vue tridimensionnelle (même notre tour Eiffel se viande sur le Champ-de-Mars, sacrilège), mais aussi des parcs qui s’étendent à tel point de rendre la moitié de l’arrondissement comme un espace vert, des archipels et côtes maritimes étendus ou réduits, des lacs manquants…Bref on vous passe les détails, mais toujours est-il que cela fait clairement travail de débutant.

Comment l’expliquer ? Apple qui n’a divorcé que cet été sur cet aspect avec Google n’a semblerait-il pas eu le temps de finir sa mouture. Temps donc, mais compétences aussi : Apple créé une cartographie basée sur un algorithme quand Google envoie des experts sur le terrain. Apple rassemble des données de TomTom, Yelp, Acxion, quand Google développe, précise ses cartes depuis des années (dernière nouveauté la vue à 45° HD)

Toujours est-il que la pomme cherche à recruter des experts dans le domaine, voire même débaucher des ex ou employés de Google ! Dans 1 an ou 2 Plans sera au niveau actuel de Google Maps, et Google Maps sera tellement précis que lorsque vous changez les rideaux du salon une MAJ est faite…

Ah oui, sur Internet, Plans prend un sacré bad buzz avec des chasseurs d’incohérences qui s’en donnent à coeur joie pour marquer les différences entre la réalité (Maps) et Plans. On parle même d’une célèbre image du Christ 😉

Source : ITespresso
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform