Clicky



Bons Plans

Apple dit stop pour le S3 mini, Samsung est soulagé

Publié le

Apple et Samsung se sont déclarés la guerre il y a plusieurs mois. Depuis, les médias relayent les plaintes, les condamnations, les coups de gueule… C’est une information assez atypique qui arrive en ce début de week-end.

Apple et Samsung s’attaquent dans une histoire de brevets. L’un aurait copié un Smartphone, l’autre a fait la même chose… Pourtant, ce début de week-end est marqué par une donnée assez déconcertante puisque La Pomme a décidé de dire stop aux poursuites concernant le dernier téléphone du Coréen. Ainsi, le Galaxy S3 Mini n’est plus visé par une plainte, car Apple l’a retiré sans demander en contrepartie des dommages et intérêts. Un fait assez atypique puisque les deux géants ont tendance à batailler pour le moindre détail. La société de Cupertino a accepté de retirer sa plainte, car Samsung a fait une déclaration. En effet, le Coréen s’est engagé à ne pas vendre le S3 version mini sur le sol américain. Cela met donc un terme au litige opposant Apple et Samsung dans ce dossier de brevets, mais les deux fabricants n’ont pas pour autant terminé la guerre.

Une guerre sans merci

Samsung et Apple sont les deux leaders dans le secteur, l’un est en première position pour les Smartphones et l’autre domine l’univers des tablettes. Les deux sociétés s’affrontent sur toute la planète en brandissant un ou une multitude de brevets. Cette guerre sans merci avait eu une première manche remportée par Apple puisque Samsung avait été condamné à payer la somme de 1.049 milliards de dollars de dommages et intérêts. Même si cette nouvelle information est atypique, elle ne met pas un terme au conflit puisque les deux fabricants s’affrontent sur d’autres produits soi-disant copiés. D’autres fabricants peuvent également s’immiscer dans cette guerre.

Une autre société sud-coréenne, LG est entré dans le conflit en demandant l’interdiction de la tablette de Samsung, la Galaxy Note 10.1. Quelques mois auparavant, c’était au tour d’Ericsson d’attaquer Samsung pour une violation de brevets. Il n’y aura jamais de fin à cette guerre, puisque les fabricants proposent de plus en plus de produits et la concurrence a trouvé un moyen pour contrer les sorties. Les sociétés ont donc tendance à choisir la justice au lieu de pencher sur l’innovation. Samsung a également été rattrapé la semaine dernière. La Commission européenne reproche au Coréen d’abuser de sa position de leader pour attaquer Apple.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform