Clicky



Bons Plans

Apple attaquée pour sa politique de DRM à l’ère de l’iPod

Publié le

Des clients d'Apple ayant fait l'acquisition d'un iPod entre 2006 et 2009 estiment que la firme a tenté de les enfermer dans son écosystème.

Aux États-Unis débute aujourd’hui un procès qui vise Apple, qui est inquiétée pour sa politique de DRM, ces verrous numériques, sur les contenus musicaux à l’époque ou l’iPod était roi. En effet, selon les plaignants, Apple aurait largement profité de son monopole sur les baladeurs musicaux numériques en tentant de rendre ses clients “prisonniers” de son univers.

Les musiques acquises sur iTunes auraient été limitées à la seule lecture sur les appareils Apple

Les plaignants, qui ont fait l’acquisition d’un iPod entre 2006 et 2009, estiment qu’Apple avait limité à la seule lecture sur les appareils de la firme (iPod principalement) les musiques achetées via iTunes. Apple aurait expressément rendu incompatibles les lecteurs concurrents avec ces fichiers musicaux via des DRM afin de contraindre ses clients de rester dans son écosystème.

C’est donc la politique d’Apple en matière de DRM sur les fichiers musicaux qu’elle vendait à travers iTunes qui est donc mise en cause, pour la période de septembre 2006 à mars 2009. Apple a depuis retiré ces DRM des fichiers musicaux en vente. Dans le même temps, elle proposait à ses clients de retirer ces DRM très contraignants des fichiers musicaux acquis pendant cette sombre période en payant 0,30$ par morceau ou 30% du prix d’un album, un comble !

Des mails de Steve Jobs qui trahissent Apple

Le New York Times rapporte que des mails du défunt co-fondateur d’Apple vont être utilisés par les plaignants dans cette affaire judiciaire sur les DRM de la firme.

En effet, dans un mail envoyé en 2003 par Steve Jobs témoigne de sa volonté de faire en sorte que les fichiers musicaux achetés sur une plateforme concurrente d’iTunes, Musicmatch, ne puissent pas être lus par les iPod : “Nous devons être sûrs que quand Musicmatch lancera sa boutique de téléchargement de musique, elle ne puisse pas être utilisée avec l’iPod” . En plus de rendre les fichiers musicaux acquis sur iTunes illisibles sur des baladeurs concurrents, Apple aurait donc voulu empêcher ses clients d’acheter de la musique chez la concurrence pour les écouter sur un iPod !

Bonny Sweeney, l’avocat qui représente ces consommateurs dans leur plainte, n’y va pas par quatre chemins : “Nous montrerons des preuves qu’Apple a pris des décisions pour bloquer ses concurrents et a ainsi fait du tort à la compétition et aux consommateurs” . Les plaignants réclament 350 millions de dommages et intérêts à la firme de Cupertino. D’autres mails envoyés à ses collaborateurs par Steve Jobs devraient également être utilisés devant la justice pour appuyer cette thèse et être rendus publics. Si la justice reconnaît le caractère abusif et anti-concurrentiel de cette stratégie d’Apple, elle pourrait être condamnée à leur verser jusqu’à un milliard de dollars.

 

Source : Clubic Pro
Via : iPhoneSoft
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform