Clicky



Bons Plans

Les Anonymous défilent dans les rues pour protester contre l’ACTA

Publié le | Modifié le

Alors que les observateurs s’interrogent des suites que donneront les Anonymous à leur riposte pour la défense de la liberté et la neutralité du web, le collectif sort les masques pour protester dans la rue. Des manifestations ont eu lieu le 28 janvier en opposition à l’Accord commercial anti-contrefaçon (ACTA) qui prévoit, pour condamner le téléchargement illégal, la mise en place de sanctions judiciaires sur le territoire des États membres de l’Union européenne. Pas moins de 38 villes françaises sont recensées sur une page Facebook centralisatrice des manifestations. Selon cette même invitation à la mobilisation il est question de dire non à : “La censure d’internet, la restriction de la liberté d’expression, la surveillance totale de toutes nos activités en ligne, la perte de libertés et droits civiques et la perte de connexion internet pour ceux qui enfreindraient les nouvelles règles“. Entre 300 et 400 personnes ont défilé à Paris entre Bastille et République (2 000 personnes étaient inscrites sur Facebook).

L’ACTA suscite d’autant plus d’émoi que les parties signataires font le forcing sur sa procédure d’adoption. Jeudi dernier nos confrères de Numerama nous informaient que Kader Arif, le rapporteur de l’ACTA au Parlement Européen, démissionnait en signe de protestation suite à la ratification de l’accord par la Commission européenne et 22 États membres de l’Union européenne, dont la France. L’eurodéputé français dénonce avec fermeté “l’ensemble du processus qui a conduit à la signature de cet accord : non association de la société civile, manque de transparence depuis le début des négociations, reports successifs de la signature du texte sans qu’aucune explication ne soit donnée, mise à l’écart des revendications du Parlement Européen pourtant exprimées dans plusieurs résolutions de notre assemblée“.

Par ailleurs et dans un esprit de contestation plus large, le site Anonymact.fr invite toute personne décidée à protester contre “les lois liberticides et les menaces qui pèsent actuellement sur la neutralité du réseau en France et dans le monde“ à rejoindre une manifestation dans Paris prévue pour mars. Évoquant une “censure illégitime sur certains contenus et services d’Internet“ le communiqué annonce une manifestation pacifique et festive, destinée à sensibiliser le plus grand nombre aux problématiques soulevées notamment en France par les lois Hadopi, Loppsi et l’ACTA.

À la question de savoir si ce type de manifestation, à l’initiative de tout un chacun, constitue une opération “officielle” des Anonymous, il importe de comprendre que le mouvement est avant tout une philosophie partagée de l’internet libre, moins qu’un groupe d’individus identifiés agissant de concert. Un récent communiqué publiée par AnonymousNewFR, disponible ci-dessous, témoigne de cette absence de code d’appartenance voire même selon cette vidéo “d’idéologie déterminée. Pourtant le collectif invite à la mobilisation de tout un chacun pour la défense d’intérêts communs et sous des formes de plus en plus variées, incluant à présent les manifestations IRL.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform