Clicky



Bons Plans

Amazon Web Services : une valorisation estimée 50 milliards de dollars

Publié le | Modifié le

Selon un analyste du cabinet Robert W. Baird, la valorisation de la division cloud d'Amazon serait d'au moins de 50 milliards de dollars.

Amazon Web Services, connu également sous l’acronyme AWS, est la division cloud du géant de l’e-commerce Amazon. Cette dernière fournit des services en lignes à d’autres sites internet ou des applications clientes. Parmi les grands clients d’AWS figurent la NASA, le service de SVOD Netflix ou encore le service de renseignement américain (CIA).

Alors qu’en juin 2007, Amazon revendiquait que plus de 330.000 développeurs s’étaient inscrits pour utiliser les Amazon Web Services, un analyste du cabinet Robert W. Baird annonce que la division AWS aurait la possibilité de générer 20 milliards de dollars de revenus en 2020 sachant qu’une estimation révèle qu’Amazon Web Services pèserait 50 milliards de dollars.

Augmentation du nombre d’entrées de clients d’AWS

Si Amazon n’avait pas encore présenté en détails les performances financières d’Amazon Web Services lors des résultats de son quatrième trimestre, nous savons néanmoins que celui-ci a rapporté 1,67 milliards de dollars, et que le nombre de clients est estimé à plus d’un million.

Alibaba veut concurrencer Amazon Web Services

Le géant chinois du commerce en ligne a récemment annoncé l’ouverture de son tout premier data center aux Etats-Unis et plus précisément dans la Silicon Valley. Après avoir réalisé la plus grosse introduction en Bourse de l’histoire à Wall Street, le chinois veut faire de sa filiale Alibaba Cloud Services, un imposant concurrent face à Amazon.

D’ailleurs, Ethan Yu, le vice-président d’Alibaba, chargé du développement du cloud à l’international, ne cache pas les ambitions de l’entreprise chinoise. Le but est trés clairement de séduire à terme les entreprises américaines avec Alibaba Cloud Services. Pour l’anecdote, Alibaba Cloud Computing dispose actuellement de quatre data centers en Chine et un à Hong Kong. La filiale spécialiste du cloud compte 1,4 millions de clients pour le moment.

Source : The Street
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform