Clicky



Bons Plans

Amazon : 15 000 robots pour assurer les livraisons des fêtes de Noël

Publié le | Modifié le

Pour les fêtes de Noël, Amazon va faire appel à 15 000 robots pour appuyer ses équipes de livraison dans ses entrepôts.

Après les robots K5 pour surveiller le campus de Microsoft en Californie, c’est au tour d’Amazon de faire appel aux robots pour aider la société dans son travail quotidien. Le géant du e-commerce qui étudie toujours la possibilité de faire livrer ses commandes par des drones vient d’annoncer qui va solliciter l’appui des robots pour épauler les équipes de la firme pour les fêtes de Noël.

15 000 robots pour appuyer la logistique d’Amazon

Comme tout géant du web, Amazon rachète d’autres sociétés à tous de bras. En 2012, le géant du e-commerce avait mis la main sur l’entreprise Kiva Systems pour 775 millions de dollars. Une nouvelle passée assez inaperçue à l’époque, mais qui revient sur le devant de la scène aujourd’hui.

C’est en effet cette société qui va fournir les 15 000 robots qui viendront aider les équipiers dans les entrepôts d’Amazon pour éviter la débâcle de l’année dernière qui avait contrat la société à rembourser bon nombre de commandes expédiées en retard.

Les robots plus rapides et moins chers

Selon Amazon, l’apport des robots est louable puisqu’il permettra aux employés préparateurs de commandes de faire beaucoup moins de kilomètres dans les rayons des stocks et permettrait d’augmenter le nombre de commandes traitées de 50 % par rapport à un humain.

Pesant 145 kilos chacun, le robot Kiva peut porter jusqu’à 280 kilos de charge et permet dans le meilleur des cas de faire passer le temps d’acheminement des produits dans les stocks de 1 h 30 à 13 minutes. Bien sûr, la démarche n’est pas désintéressée de la part d’Amazon puisque l’utilisation des robots Kiva permettrait de réduire les coûts d’exploitation de 20 % et bien entendu, en cas de pic d’activité, les robots n’auront pas la “mauvaise idée” de tenir un piquet de grève pour dénoncer les conditions de travail très difficiles dans les entrepôts de la société.

On ne sait pas encore si, en cas de succès probant, l’expérience sera prolongée après les fêtes de Noël.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform