Clicky



Bons Plans

Adblocker : les médias allemands se révoltent

Publié le

Plusieurs médias allemands se sont associés pour inciter leurs lecteurs à désactiver leur adblocker. La société Adblock-plus leur répond.

Sueddeutsche.de, Spiegel Online, Faz.net, Golem.de, Zeit et RP Online sont des medias allemands qui ont lancé une campagne commune à destination de leurs lecteurs. Ils leur ont demandé de désactiver leur adblocker ou au moins de faire créer une règle d’exception pour leur site.

Le site Spiegel Online a fait une communiqué sur sa page d’accueil : “Spiegel online est gratuit d’utilisation. Nous sommes uniquement financé par la publicité. Utiliser un adblocker signifie que nous ne sommes pas payés pour notre travail. C’est la raison pour laquelle nous vous demandons de vous abstenir d’utiliser un Adblocker ou de créer une règle d’exception.

Adblock Plus se défend

Till Faida, le co-fondateur de Adblock Plus répond : “L’industrie de la publicité en ligne n’est malheureusement pas suffisamment novatrice pour créer une alternative aux bannières clignotantes. (…) Beaucoup ne comprennent pas Internet et se contentent de copier le concept des publicités à la télévision. Mais Internet est un media démocratique : les utilisateurs peuvent tout imposer et décider, avec l’aide d’outils comme Adblock Plus, quand et quelle publicité ils souhaitent accepter.

Le débat des adblockers est récurrent dans le web. Les medias ont besoin de la publicité pour vivre, mais les utilisateurs ne souhaitent pas voir les pages débordées de publicités.

Autoriser les publicités “acceptables” ?

Adblock Plus a rappelé avoir mis en place une initiative qui autorise les publicités dites “acceptables” à être affichées sur la page web. A travers cette idée, Adblock Plus autorise les publicités non-abusives (sans animation, son, qui ne s’imposent pas trop sur la page). Une alternative pour mettre tout le monde d’accord ?

Source : The Next Web
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform