Clicky



Bons Plans

6 choses à savoir sur la Dreamcast

Publié le | Modifié le

Console culte pour de nombreux joueurs, c'est aussi la dernière machine que Sega aura produit avant de se retirer du marché des consoles.

Un youtuber américain qui s’appel Vsauce3, a décidé de mettre en ligne une vidéo relatant six choses à savoir concernant la Dreamcast, la dernière console produite par la société américano-japonaise Sega.Treize ans après, cette vidéo nous explique donc que la console a été lancée le 9 septembre 1999 aux États-Unis et a été abandonnée exactement 18 mois plus tard. C’est d’ailleurs la première console a avoir un modem internet intégré, permettant l’arrivée du premier MMORPG sur Dreamcast avec Phantasy Star Online.

Nous apprenons également que Sega a développé pour sa console, son propre format de disque optique propriétaire baptisé GD-ROM et qui représente 25,5 % d’un disque optique de sa concurrente, la PlayStation 2. De plus, il faut savoir que c’est la seule console (de ces 20 dernières années) qui ne propose pas dans son catalogue des jeux édité par Electronic Arts sachant que les deux derniers jeux officiels produits pour celle-ci date de 2007 et sont Dalforce ainsi que Wind and Water Puzzle Battles.

La Dreamcast était 26 fois supérieure à la Megadrive, grâce à son processeur cadencé à 200 Mhz. Et enfin, il faut savoir que la carte mémoire de la console, qui n’est autre que la fameuse VMU (Visual Memory Unit) avait une capacité de 128 KB. Il se dit que si on additionne toutes les VMU vendues, la mémoire de toute ses cartes s’élèveraient à 1 To. Pour l’anecdote, une carte mémoire de 1To pourrait contenir tout le catalogue de la console de Sega, soit 730 jeux. Autre anecdote, la Visual Memory Unit avait un processeur baptisé Potato, soit patate si on le traduit.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform