Clicky



Bons Plans

4G : un quatrième opérateur débarque en Outre-Mer

Publié le

Afin de dynamiser le marché mobile en Outre-Mer, l’Arcep vient d’annoncer avoir attribué une nouvelle licence de téléphonie 4G dans ces territoires.

Les habitants de la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe ainsi que des différentes iles de l’Océan Indien, auront désormais un choix plus vaste parmi les opérateurs proposant la 4G. L’Autorité de régulation des télécoms a en effet attribué une nouvelle licence d’exploitation de la 4G. Ces territoires bénéficieront ainsi de 4 opérateurs, tout comme la métropole.

Outre-Mer : un nouvel opérateur 4G débarque

Chaque territoire d’Outre-Mer comptera désormais 4 opérateurs de téléphonie 4G. L’Arcep espère ainsi dynamiser le marché et rendre les prix plus abordables. Selon une enquête de l’Insee, qui date du mois d’avril dernier, en Outre-Mer, la téléphonie mobile est en moyenne 60% plus chère aux Antilles-Guyane, 26% à Mayotte et 20% à la Réunion.

« Avec ces nouvelles fréquences, nous achevons de donner les moyens, à l’ensemble de la population de notre pays, d’accéder au très haut débit mobile. En ayant mis l’accent sur l’aménagement du territoire et le caractère abordable des offres, nous nous assurons aussi que ce développement profite au plus grand nombre », indiquait la secrétaire d’État au Numérique, Axelle Lemaire.

Free Mobile dispose donc désormais d’une licence 4G en Outre-Mer, l’Arcep ayant retenu son dossier. Pour être retenus, les candidats devaient, entre autres, s’engager à contribuer à l’aménagement du territoire, à l’investissement et à l’emploi.

Free prévoit un investissement de 100 millions d’euros

« Le groupe Iliad se réjouit de la décision de l’Arcep rendue ce jour” et “va assurer la continuité territoriale en proposant sur ces territoires (d’Outre-mer) des offres simples, généreuses, innovantes et à des prix attractifs, au bénéfice des consommateurs, comme le fait Free Mobile en métropole » a déclaré la maison mère de l’opérateur français.

Iliad a en outre annoncé investir une somme de 100 millions d’euros dans ce projet et commencer le déploiement du réseau 4G sans plus tarder. Cependant, à Mayotte et à la Réunion la mise en œuvre pourrait débuter plus tard.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform